Le Chatel Blog

Catégories

Archives

Chatel lance ses cocktails en bouteille!

MOJITO


A travers son Mojito, son Mojito Fraise, et sa Pina Colada, Alain Chatel revisite les grands classiques du cocktail à base de rhum.
Forte du succès de ses dernières créations sur les segments des rhums arrangés et de la vodka, la distillerie Chatel continue d’innover en lançant la première gamme réunionnaise de cocktails prêts-à-boire. Alors que la côte des cocktails est montée en flèche dans les bars de l’île depuis quelques années, la distillerie Chatel sort en ce mois d’avril ses cocktails Mojito, son Mojito Fraise, et sa Pina Colada.

Un bar à la maison
Un segment dominé par des produits à base de rhum sans acteur local, sur une terre de rhum… Qui d’autre que la société Chatel pour rétablir une telle situation ? Leader des marchés punchs et liqueurs, la société familiale a en effet pris l’habitude de créer et recréer les tendances de l’apéritif réunionnais.
Pour cette première gamme de cocktails locale, l’objectif est clair : offrir aux consommateurs la possibilité de retrouver chez eux le goût du breuvage qu’ils ont dégusté au bar le samedi précédent, le tout avec un minimum de préparation. En effet, pour des questions de budget, ou simplement parce qu’ils n’ont pas envie de sortir, de plus en plus d’amateurs essaient de reproduire eux-mêmes leur cocktail préféré… et la plupart des expériences aboutissent au même constat : on ne s’improvise pas barman.

Des produits tout-prêts, tout frais !
Le mojito, dans sa version « Classic », allie au rhum de la Réunion des extraits de citron et de menthe spécifiquement créés pour l’occasion. Des fruits rouges ont été ajoutés dans la version « Pink » qui fleure bon la fraise. Les mojitos se consomment sur glace, allongés avec 1/3 de Perrier. Les romantiques pourront les allonger de deux fois leur volume de vin pétillant pour un Mojito Royal. Mélange de rhum de La Réunion, pulpe d’ananas et extrait de coco, la Pina Colada se consomme également très fraîche, sur glace, seule ou allongée d’une dose de lait de coco pour une texture plus épaisse…

Publié par Chatel le 15.03.2016 - Laisser un commentaire

Chatel mise sur le gourmand pour ses arrangés

arrangés caramel

Chatel poursuit son ascension avec les rhums Arrangés
Face aux mutations du marché et la concurrence des produits importés, la distillerie Chatel a entamé il y a quelques années un virage stratégique clé, marqué par une politique intensive d’innovation. Par le dynamisme de ses ventes et ses multiples distinctions, la gamme « Les Arrangés »  représente aujourd’hui le relais de croissance que la société recherchait.
Alors que la demande, extrêmement versatile, se tourne de plus en plus vers de nouveaux segments de consommation uniquement pourvus par des marques importées, la filière canne est à la recherche d’un second souffle. Ce constat évident a parfaitement été intégré par la distillerie Chatel qui a entamé en 2013 un virage stratégique clé, marqué par une politique d’innovation intensive.

Les Arrangés, au cœur de la stratégie de la distillerie CHATEL
Quel meilleur exemple que la gamme « les Arrangés » pour illustrer la nouvelle dynamique de l’entreprise ? S’il en ressentait le potentiel lorsqu’il a imaginé son projet en 2009, Alain Chatel était loin d’espérer un tel succès pour le lancement de ces références quatre ans plus tard. Ce succès, c’est en mettant d’abord l’accent sur la qualité que la distillerie Chatel l’a construit. Très appréciés des Réunionnais, dont les rhums arrangés font partie de la culture, Les Arrangés de la Maison Chatel suscitent également un intérêt au-delà de nos frontières. Récompensée à tous les concours internationaux auxquels elle a été présentée* depuis deux ans, de Paris à Madrid, la gamme est aujourd’hui plébiscitée par les touristes de passage sur l’île. Les Arrangés possèdent par ailleurs peu d’équivalents à l’international, renforçant leur authenticité et ainsi leur attractivité sur les marchés extérieurs.

Les nouveaux produits tendance
Forte du succès de ses quatre premières références sorties en 2013, la distillerie n’a depuis de cesse d’innover à travers des parfums toujours plus remarqués. Alors qu’elle s’est aventurée avec réussite sur le terrain de la gourmandise avec le lancement de Bonbon miel en décembre dernier, la société a poursuivi sur cette voie en 2015.
Après avoir interrogé plus de 600 consommateurs, Chatel arrive donc avec deux nouveaux parfums pour cette fin d’année. Le premier, Banane-caramel, est déjà incontournable un mois seulement après sa mise en marché, s’installant solidement en tête des ventes de la gamme. Le second, Caramel beurre salé, était plus inattendu. Petit clin d’œil à l’origine bretonne de nombreuses familles réunionnaises, c’est avec une émotion non dissimulée qu’Alain Chatel l’a élaboré : « Je me souviens encore du temps fou que nous passions à préparer du caramel avec mon ami d’enfance. Nous égrenions des pistaches au-dessus de la marmite, puis saupoudrions l’ensemble de sucre, jusqu’à ce qu’il cristallise. Lorsque nous avons décidé de créer un arrangé caramel beurre salé, ce souvenir a refait surface et je me suis largement inspiré de ce goût ô combien gourmand dans ma création, j’en raffolais et j’en raffole encore ! ».  Bien lui en a pris : à peine arrivée sur le marché, cette nouvelle saveur a déjà été récompensée d’une médaille d’argent lors du second concours Top Rum mettant en compétition l’ensemble des rhums francophones ! Une nouvelle distinction qui augure le meilleur pour la suite et encourage la distillerie à poursuivre ses efforts du côté des rhums arrangés.

 

Publié par Chatel le 01.12.2015 - Laisser un commentaire

Pluie de médaille pour la Arrangés à Madrid

arranges madrid

La Réunion a été mise à l’honneur lors du 4ème congrès international du rhum de Madrid qui s’est déroulé du 25 au 28 mai derniers. Organisé chaque année, l’événement rassemble de nombreux professionnels et amateurs de ce spiritueux, dont la Distillerie J. Chatel qui a souhaité sauter la mer pour y présenter sa gamme de rhums Arrangés créée il y a tout juste deux ans.

La manifestation donne notamment lieu à un concours de dégustation auquel a participé l’entreprise réunionnaise. Au milieu de 280 références venant de tous horizons, Les Arrangés s’y sont distingués avec brio, repartant avec pas moins de quatre récompenses.
Le mélange délicat entre l’Ananas Victoria et la Vanille Bourbon a été particulièrement saluée, et a reçu une médaille d’or. Nouveauté de la fin 2014, la référence Bonbon Miel qui exprime toute la douceur du miel de la forêt de Bélouve, a, quant à elle, été distinguée avec une médaille en argent. Les Arrangés Letchis et Gingembre-Tangor ont complété le podium avec leur médaille de bronze.

Ces quatre distinctions viennent ainsi s’ajouter à celles déjà reçues par les références Secret d’épices et Vanille-Agrumes au Salon de l’Agriculture début 2014 et au TOP Rum en décembre dernier, le premier concours des rhums de l’Océan Indien. Aujourd’hui, c’est donc l’ensemble des parfums de la gamme Les Arrangés qui bénéficie d’une reconnaissance internationale.

Pour Alain Chatel, PDG de l’entreprise éponyme, cette reconnaissance confirme la haute exigence qu’il s’est toujours fixée en matière de création et de production, et la rigueur qu’il s’impose dans la sélection des produits locaux qui entrent dans la composition de ses punchs et rhums arrangés. A commencer par le rhum blanc, de la Distillerie de Savanna.

Publié par Chatel le 01.06.2015 - Laisser un commentaire

2014, une année pleine d’innovations!

book14La création à la Distillerie J. Chatel n’a pas de frontières. Son maître-assembleur, Alain Chatel, sort constamment des carcans traditionnels pour proposer aux Réunionnais des mariages inédits de saveurs issues de notre île.
Cette année encore, l’entreprise familiale nous a offert son lot d’innovations. Sur un marché exigu, se tournant de plus en plus vers des produits internationaux, Chatel redouble d’imagination pour créer des produits valorisant les filières locales tout en répondant aux nouvelles tendances de consommation.

Des punchs toujours plus modernes
Véritable référence sur le marché du punch, la société démontre à travers ses 2 nouvelles recettes que ces produits, profondément ancrés dans la culture réunionnaise, ont encore de belles années devant eux.
La gamme des « Inédits », récemment récompensée au SIAL et au salon de l’agriculture, vient ainsi s’enrichir de l’excellent Passion-citron-Basilic. Ce mélange surprenant a été inspiré par les dernières tendances de cocktails qui troquent sans vergogne la menthe par du basilic pour une touche de fraîcheur différente.
En parallèle, Alain CHATEL élargit sa gamme de punchs traditionnels à travers une version très personnelle de la citronnade, qui ravivera chez nombre de réunionnais les souvenirs d’une escapade dominicale gourmande et rafraichissante.

2 nouveaux rhums aromatisés
La distillerie vient également étoffer sa gamme de rhums aromatisés, de plus en plus appréciés grâce à leurs saveurs parfumant idéalement punchs et cocktails. Dans le rhum Fruits Lontan, le jambrosade, petite baie que l’on retrouve principalement à proximité des ravines, apporte son délicat parfum de rose. Le rhum Vanille remet quant à lui à l’honneur la vanille Bourbon, véritable emblème de notre île.


Un rhum arrangé Bonbon Miel pour les fêtes!
En cette période de fin d’année, c’est au tour « des Arrangés » d’être sur le devant de la scène. La gamme, qui connait un grand succès depuis son lancement, souffle dignement sa première bougie en accueillant 2 nouvelles références.
Friandise très appréciée à la Réunion, le bonbon miel s’invite dans une recette tout en douceur, qui saura ravir les papilles des inconditionnels du rhum arrangé comme des amateurs de produits plus sucrés.
En parallèle, le maître créateur nous offre avec Gingembre-tangor une recette plus traditionnelle, ou le fruité de l’agrume péi vient parfaitement adoucir le côté épicé du gingembre, véritable incontournable des recettes de rhums arrangés maison.
“Le vrai progrès, c’est une tradition qui se prolonge…”

Publié par Chatel le 27.11.2014 - Laisser un commentaire

Chatel encourage les talents de la Réunion

DefiChatelLe 23 avril dernier, le distillateur a lancé un challenge aux élèves de Bac Pro du Lycée Hôtelier de Plateau-Caillou : imaginer et réaliser des recettes associées aux saveurs des punchs et rhums arrangés de la marque.

« Mettre en avant la culture réunionnaise et encourager les futurs chefs à promouvoir la cuisine et les produits péï : c’est tout l’objet de ce concours, qui correspond aux valeurs de notre entreprise ». C’est avec ces mots qu’Alain Chatel a débuté son discours. La distillerie a en effet eu l’idée, fin décembre, de lancer un défi de taille aux élèves du lycée : imaginer et concocter des recettes utilisant les produits Chatel. Une soirée d’autant plus importante pour ces élèves qu’elle comptera pour leur évaluation de Bac Pro. Ainsi, depuis mars, tous ont travaillé pour présenter à près de cinquante convives un repas de gala aux saveurs des punchs et rhums arrangés de la distillerie. Au menu : amuse-bouche façon Bloody Mary au punch hibiscus/cannelle, salade de palmiste et achards revisités aux punchs coco et trois citrons, poisson en croûte d’épices, sorbet rhum d’épices, écrasée de patate douce aux agrumes avec rhum arrangé secret d’épices et punch planteur, canard à la vanille sauce mangue et punchs mangue et exotique, et, enfin, assiette gourmande réunionnaise.

Installer ce type de concours dans le temps

Chaque plat a été imaginé et réalisé par un binôme d’élèves (aidés en cuisine par leurs camarades et professeurs), qui se sont déplacés de table en table pour expliquer leur recette et recueillir les impressions des convives. Si certains apprentis étaient encore timides, tous ont su défendre leurs recettes, qui ont été globalement très appréciées. Les invités ont jugé les plats (goût, présentation, cuisson…) et les prestations des élèves grâce à des grilles de notation. À la fin, les scores étaient serrés, mais c’est l’équipe ayant réalisé le plat à base de poisson qui a gagné : en plus d’une bonne évaluation, les élèves ont reçu un bon d’achat de 100€ chez Ecotel et un exemplaire du livre co-écrit par Christian Antou, Le Grand livre des fruits et légumes lontan. « Cette soirée est une belle réussite, les élèves ont proposé des plats de très grande qualité et ils ont été professionnels. Ce sont les futurs talents de l’île et Chatel est fier de leur donner matière à s’exprimer. Nous allons faire en sorte d’installer ce type de concours dans le temps », a conclu Alain Chatel devant les élèves et professeurs ravis.

Publié par Chatel le 01.06.2014 - Laisser un commentaire

Double récompense pour les créations d’Alain Chatel au Concours général agricole 2014

médaille d'or CGA
La présence de la Distillerie J. Chatel ne passe pas inaperçue au Salon international de l’Agriculture dont les portes se fermeront le 2 mars prochain. Deux des créations du maître-assembleur Alain Chatel ont été primées au Concours général agricole qui s’y tient chaque année.

Le jury composé de professionnels a décerné une médaille d’or à l’Arrangé Secret d’épices et une médaille d’argent à l’association citronnelle, concombre et pitaya des Inédits.


Parmi les six produits réunionnais primés au Salon international de l’Agriculture, deux ont été créés récemment par Alain Chatel, dirigeant de la distillerie éponyme et maître-assembleur.

Le concours général agricole qui se déroule sur place depuis 1870 a attribué ce 25 février, dans la catégorie rhums & punchs, une médaille d’or au rhum arrangé Secret d’épices. La gamme Les Inédits a également été remarquée par le jury qui a attribué une médaille d’argent au punch Les Inédits mariant la citronnelle, le concombre et le pitaya.

Recevoir une distinction au Concours général agricole gage de la qualité gustative du produit et rend compte de la richesse et de la finesse de ses caractéristiques sensorielles. Pour la distillerie, l’obtention de ces deux récompenses vient ainsi saluer le travail d’orfèvre mené depuis de nombreuses années par le maître-assembleur à initier les nouvelles tendances du marché, à ré-inventer le punch et le rhum arrangé de tradition.

Les deux références médaillées sont le fruit de la passion que le dirigeant a toujours nourri et le reflet de son audace à sans cesse vouloir sortir des carcans pour surprendre et éveiller les sens.

Apparue dans les linéaires l’an dernier, la gamme Les Arrangés a été réalisée après un travail d’assemblage de longue haleine mené à partir de 2008. La référence Secret d’épices en fait partie et est de loin la création la plus personnelle d’Alain Chatel. ” Je suis parti d’une recette originale que préparait jadis ma mère. C’était notre rhum arrangé familial, celui que l’on partageait en famille et avec nos invités.” Remise au goût du jour, elle allie avec finesse le piquant des épices à l’élégance et aux rondeurs de la vanille infusée, au caractère de l’écorce d’orange.

Les punchs aux recettes avant-gardistes à base de fruits, fleurs et légumes – Les Inédits - ont quant à eux été créés en 2010, grâce à l’imagination du maître-assembleur qui a pu davantage s’exprimer avec la mise au point au sein même de la distillerie de nouvelles techniques d’extraction et d’assemblage.

Publié par Chatel le 28.02.2014 - Laisser un commentaire

Les Arrangés, nouveau-nés de la distillerie Chatel!


Avec la nouvelle gamme ” Les Arrangés “, le maître-assembleur de la Distillerie J. Chatel nous livre sa version très personnelle du rhum arrangé.

Ses 4 nouvelles créations nous invitent littéralement au voyage, à la frontière entre la tradition ancestrale du rhum réunionnais et un mélange audacieux de saveurs locales fruitées et épicées. Les Arrangés allient les meilleurs fruits et épices de l’île au célèbre rhum blanc de la Distillerie Savanna.


LES ARRANGES VANILLE-AGRUMES

Redonner ses lettres de noblesse à la vanille de Bourbon, telle a été l’ambition d’Alain Chatel dans cette nouvelle recette de rhum arrangé.
Pour le maître-assembleur, ” il était fondamental de mettre en valeur la vanille de Bourbon qui porte haut les couleurs de La Réunion à travers le monde. Si elle est omniprésente dans les compositions de rhums arrangés, mon idée était de l’utiliser ici comme ingrédient principal car c’est une merveilleuse expression de notre terroir. J’ai ajouté des agrumes comme le citron ou le tangor dont le fruité est destiné à exacerber les caractéristiques organoleptiques de la vanille Bourbon et à apporter à l’ensemble plus de légèreté et de finesse.»

LES ARRANGES LETCHIS

Une autre composante emblématique de l’île, qui, à l’instar des Flamboyants, apporte la célèbre teinte rouge de Noël. Les saveurs rondes et suaves des letchis sont autant de récepteurs qui ravivent les souvenirs d’enfance des étés australs et des fêtes de fin d’année. Dans les Arrangés Letchis, Alain Chatel a souhaité mettre à l’honneur ce fruit que beaucoup, par-delà les contrées, nous envient.


LES ARRANGES ANANAS-VANILLE

Dans ces Arrangés, le jus sucré et pulpeux de l’ananas Victoria rencontre la douceur enivrante de la vanille de Bourbon. “Au même titre que nos letchis, évoque Alain Chatel, l’ananas Victoria est un véritable ambassadeur de La Réunion et se distingue par une saveur sans pareil.” Cette association, inspirée d’une confiture maison des Hauts de l’île qu’Alain Chatel s’est vu offrir il y a près de 2 ans, a depuis gagné le cœur du maître-assembleur, qui ajoute : « la vanille vient parfaitement adoucir l’acidité de l’ananas. »


LES ARRANGES SECRET D’EPICES

Assurément moins fruité que les précédents, mais tout aussi enveloppant… ” Les Arrangés Secret d’épices” détient sa part de mystère avec sa composition mêlant audacieusement les épices de l’île à sa traditionnelle gousse de vanille.
La recette est restée dans le giron familial jusqu’à ce jour.  “C’était notre rhum arrangé familial, précise Alain Chatel, celui que l’on partageait en famille et avec nos invités. ” La recette a été légèrement revisitée par ses soins, pour lui apporter un cachet plus contemporain et souligner davantage son trait de caractère : le piquant des épices réunionnais.

Publié par Chatel le 27.08.2013 - 2 commentaires

SIAL 2012 : « Les Inédits » remarqués !

sial La Distillerie J. Chatel se prépare pour le Salon international des professionnels de l’agroalimentaire qui ouvre ses portes ce dimanche 21 octobre. Dans ses valises, les punchs « Les Inédits » qui ont l’honneur de faire partie de la sélection « SIAL Innovation 2012 ».

L’édition 2012 du plus grand salon international des professionnels de l’agroalimentaire se tient du 21 au 25 octobre à Paris. La Distillerie J. Chatel fait partie de la délégation réunionnaise qui investira le pavillon Outre-Mer. 
Cette nouvelle édition revêt un caractère tout particulier pour l’entreprise familiale qui a vu sa nouvelle gamme de punchs « Les Inédits » faire partie de la sélection « SIAL Innovation 2012 ».
Cette année, plus de 1 000 produits ont été retenus par les organisateurs et soumis à un jury d’experts en produits de grande consommation. Mais seuls 400 d’entre eux, dont « Les Inédits », seront présentés dans l’espace vedette du salon, le « SIAL Innovation ».
Une belle récompense pour la Distillerie J. Chatel qui vient remercier les nombreux efforts fournis par la distillerie à réinventer sans cesse le punch réunionnais, ainsi que la créativité de son maître-assembleur Alain Chatel.
Les quatre mariages audacieux de la gamme : « Citronelle-Pitaya-Concombre », « Letchi-Rose », « Cannelle-Hibiscus » et « Coco-Géranium »… se voient ainsi offrir une belle vitrine sur la scène internationale des produits de grande consommation.

Publié par Chatel le 16.10.2012 - 2 commentaires

Des punchs encore plus « Inédits »…

inedits2 La gamme « Les Inédits » est le reflet de l’audace de la Distillerie J. Chatel à sortir des carcans de la tradition pour éveiller les sens au travers d’un punch au mariage délicat de fruits, fleurs et légumes. Deux ans après son lancement, la gamme évolue et propose deux nouveaux inédits : « Cannelle & Hibiscus » et « Coco & Géranium ».

En véritable maître-assembleur, Alain Chatel a réinventé le punch il y a deux ans en proposant aux Réunionnais un quatuor inédit de références. Quatre nouveaux punchs au mélange de saveurs que peu auraient imaginé, le fruit d’une véritable passion et d’un savoir-faire incontestable qui a été transmis de génération en génération.
Après les mariages « Citronelle-Pitaya-Concombre », « Letchi-Rose », « Violette-Menthe » et « Cerise-Lavande », la Distillerie J. Chatel sort deux nouveaux Inédits à l’assemblage unique : « Cannelle-Hibiscus » et « Coco-Géranium ».
Avec eux, il confirme que le punch réunionnais n’a pas fini de surprendre, qu’il peut traverser les années, les décennies et toujours s’inscrire dans l’air du temps. Fidèles à l’esprit de la marque Les Inédits, ces deux nouveaux punchs sont frais et fleuris, et à seulement 15° légers aussi. Et restent authentiques puisque sans conservateur.
Avec le « Cannelle-Hibiscus » et le « Coco-Géranium », la gamme Les Inédits affiche un lien beaucoup plus fort avec notre île. La recette de chacun des punchs étant élaborée avec une composante à l’origine 100 % local. Après le pitaya et le letchi, les deux nouveaux Inédits font la part belle à la cannelle et au géranium réunionnais. Le mélange est subtil et détonnant, il est à découvrir.
Le lancement de ces deux nouveaux Inédits s’accompagne d’une nouvelle campagne de communication. Celle-ci met en avant la créativité et l’innovation de la Distillerie J. Chatel, son maître-assembleur Alain Chatel.

Publié par Chatel le 15.06.2012 - Laisser un commentaire

Le goyavier à l’honneur dans une édition limitée

La saison des goyaviers est de nouveau à marquer d’une pierre blanche. Pour la sixième année consécutive, la Distillerie J. Chatel la rend immortelle en sortant un nouveau collector de son célèbre Goyavlet. A découvrir d’ores et déjà en GMS.
Premier punch réunionnais (en volume), il est également à Hong-Kong, présenté au salon international Vinexpo qui se déroule jusqu’au 31 mai.

Conçue dès les premières heures de la Distillerie J. Chatel, la recette du Goyvalet a su voyager à travers le temps et rester la même au fil des ans. Transmise de père en fils depuis trois générations, elle a été fidèlement reproduite et cela lui réussit plutôt bien. Eu égard au volume des ventes, le Goyavlet est leader sur son segment, le punch préféré des Réunionnais.
Seul son contenant vient à exprimer le temps qui passe, à évoluer au gré des tendances du marché. Le Goyavlet tire en réalité son succès du savant mélange de tradition et de modernité qu’a su lui apporter la distillerie familiale.
Du premier colllector sorti il y a cinq ans, marquant les 100 ans de la Distillerie J. Chatel, la bouteille se présente encore sous un nouveau jour. Une sixième édition limitée qui vient marquer la nouvelle saison du goyavier dont elle tire tsa quintessence. Celle-ci est actuellement présentée à Vinexpo, l’un des plus grands salons internationaux des vins et spiritueux, qui se tient à Hong-Kong jusqu’au 31 mai.
Encore plus distinguée que par le passé, la robe de ce collector se pare de nombreuses dorures et délaisse ainsi l’effet métal et les coloris argentés de l’édition précédente. Il devient tout aussi précieux que le nectar qu’il contient. « On peut faire le tour de la Terre, on ne retrouvera pas une telle saveur ailleurs. Il est un produit d’excellence, unique comme notre île », ajoute Alain Chatel, Pdg de la distillerie sainte-marienne.
Le Goyavlet étant le fruit d’une seule et bonne récolte, la série limitée met également en avant le célèbre panier en osier que l’on croise dans les vergers à l’occasion de l’arrivée à maturité d’un nouveau fruit de saison. Au dos de la bouteille, le Goyavlet se voit agrémenter d’un proverbe japonais, un haïku. « Des goyaviers, la saison est arrivée dans vos paniers »… pour exprimer de nouveau le lien très fort qui unit le Goyavlet à Dame nature. 
Une seule récolte doit suffire à produire une année de Goyavlet. Pour la Distillerie J. Chatel, la saison qui court jusqu’en juillet n’est donc pas de tout repos et particulièrement délicate. « Le goyavier est un fruit fragile qui ne se conserve pas, qu’il faut travailler rapidement pour qu’il garde toute sa saveur », précise Alain Chatel qui porte également haut les exigences de qualité des fruits récoltés.
Les fruits faisant naître le Goyavlet sont issus d’une seule et même exploitation, celle que détient Judicaël Sautron à Grand Ilet. Il fournit à lui seul entre 15 et 30 tonnes de goyaviers selon les saisons à la Distillerie J. Chatel.

Publié par Chatel le 27.05.2012 - Laisser un commentaire

Du vin argentin sur les tables réunionnaises

argentin Depuis 2007, la Distillerie J. Chatel distribue à la Réunion les vins du groupe Concha y Toro, premier producteur de vin en Amérique du Sud. Le label Concha y Toro jouit d’une reconnaissance internationale et a été en 2011 la marque la plus appréciée au monde selon le magazine anglais Drinks International. D’abord implanté au Chili, le groupe poursuit son développement externe en s’implantant sur de nouveaux territoires tels que l’Argentine et la Californie. Chatel a décidé de faire écho à cette stratégie et proposera dès le mois de mai au marché réunionnais deux nouvelles gammes de vin issus du vignoble argentin Trivento : les vins Mixtus et Tribu.
TRIVENTO, c’est d’abord l’évocation des trois vents – le Zonda, le Sudestada et le vent polaire – qui soufflent sur les terres arides et ensoleillées de la province de Mendoza et contribuent à la typicité des vins de ces terroirs. Mendoza est l’épicentre de la culture du vin en Argentine : 70% du vin argentin est issu de cette province. Les 1289 hectares du vignoble Trivento ont été sélectionnés avec le plus grand soin et présentent un large éventail topographique et microclimatique. Les terres sont réparties dans trois microrégions distinctes : Uco valley, Lujan-Maipu Oasis et Eastern Oasis. Fondé en 1996, le vignoble Trivento (qui appartient au groupe Concha y Toro) exporte ses vins dans plus de 100 pays et a été reconnu en 2009 comme le meilleur producteur de vin argentin lors de la compétition International Wine and Spirit en Angleterre.
Chatel se propose de faire découvrir aux Réunionnais l’originalité et la typicité des vins argentins à travers deux gammes issues du vignoble Trivento : Tribu et Mixtus.
Ab Origene MIXTUS… Un vin qui traduit une philosophie fondée sur le métissage et le caractère unique de chaque mélange. Sur une base de quatre bi-cépages (un blanc : Chardonnay / Torrontes ; trois rouges : Merlot / Malbec, Shiraz / Malbec et Cabernet / Merlot), la gamme MIXTUS offre des vins bien équilibrés, accessibles et avec un excellent rapport qualité / prix. Ils seront disponibles dans toutes les grandes et moyennes surfaces de l’île dès le mois de mai.
TRIBU est un vin communautaire, propice aux échanges et aux instants quotidiens de convivialité. La gamme de quatre mono-cépages s’appuie sur deux cépages typiquement argentins : le torrontes blanc et le malbec rouge. Elle est complétée par les incontournables Cabernet sauvignon et Merlot. Ces vins ne seront disponibles que dans les magasins Jumbo et Score dans un premier temps.
Cette nouvelle proposition vient renforcer le partenariat entre le leader du punch et le numéro un du vin d’Amérique du Sud. Grâce à la création récente d’un bureau commercial Concha y Toro en Afrique du Sud, les deux partenaires se sont rapprochés géographiquement et compte mettre cela à profit pour optimiser leur collaboration. A la Réunion, Chatel, en élargissant son offre sur la catégorie des vins étrangers, souhaite s’imposer comme un acteur incontournable sur le marché des vins & spiritueux.

Publié par Chatel le 26.04.2012 - Laisser un commentaire

Le géant du vin chilien en visite sur notre île

cyt Depuis 2007, Concha y Toro a choisi de confier la distribution de la totalité de sa gamme de vin et en exclusivité à l’entreprise familiale J. Chatel. Après le lancement réussi de FRONTERA, le groupe espère aujourd’hui séduire les consommateurs réunionnais avec sa gamme de vin ultra premium. Pour présenter ces vins d’exception, Francisco Reutter et Moises del Rio – Responsables export pour l’Europe et l’Afrique – sont en visite sur l’île du 17 au 19 novembre.

CONCHA Y TORO est une entreprise chilienne fondée en 1883 par Don Melchor de Concha y Toro. Ce dernier fait venir les cépages classique du bordelais et s’entoure des plus grands œnologues français pour lancer son exploitation. Aujourd’hui Concha y Toro est devenu un acteur majeur de l’économie chilienne, c’est aussi le premier producteur et exportateur de vin en Amérique du Sud.  Deuxième vignoble au monde de par sa superficie, la groupe investit massivement sur tous ses marchés depuis la fin des années 90 pour soutenir et pérenniser son développement à l’international. En 2000, Concha y Toro commence ses exportations vers le Ghana. Huit ans plus tard, le groupe est présent dans 18 pays d’Afrique et à la Réunion.
En 2008, les intérêts chiliens grandissant pour la zone australe rencontrent la nécessité de Chatel à se diversifier. Le leader réunionnais du punch devient alors le distributeur exclusif des marques de Concha y Toro. Chatel lance alors FRONTERA, marque stratégique du groupe chilien. Le succès est au rendez-vous, les vins séduisent par leur rapport qualité/prix exceptionnel.
Depuis 2008, Chatel et Concha y Toro travaillent ensemble au développement et à la promotion de l’origine « Chili ».  C’est pourquoi ils projettent aujourd’hui de faire un focus sur les vins haut de gamme de Concha y Toro. Ces vins, qui jouissent de conditions agro-écologiques optimales et d’équipes œnologiques dédiées, sont les faire-valoir du savoir-faire chilien à l’international. Les vins tels que MARQUES DE CASA CONCHA, TERRUNYO ou encore DON MELCHOR obtiennent régulièrement d’excellentes notes des plus grands critiques du monde. La consécration suprême est intervenue en septembre 2011 lorsque le magazine anglais Drinks International a attribué à Concha y Toro le titre de « Marque de Vin la Plus Estimée au Monde » (« World’s Most Admired Wine Brands »).
Pour distribuer ces vins haut de gamme, Chatel a pour cible les réseaux spécialisés (cavistes, duty free…) ainsi que les établissements du CHR (café / hôtel / restaurant). Le « Puncher » local a d’ailleurs complété sa force de vente depuis peu: M. Rudy Lourenço a rejoint l’équipe de la Distillerie pour développer le réseau CHR. Pour présenter la gamme de vins ultra premium chiliens disponible à la Réunion, Chatel et Concha y Toro ont choisi l’hôtel Boucan Canot qui a récemment intégré les vins chiliens à sa carte.
Les deux groupes vont continuer à travailler en étroite collaboration et comptent bien renforcer leur partenariat dans les années à venir. L’ouverture d’une filiale de Concha y Toro en Afrique du Sud devrait favoriser les échanges.

Publié par Chatel le 18.11.2011 - Laisser un commentaire

CHAMANE, la boisson énergisante aux ingrédients 100% naturels arrive à la Réunion !

logo chamane
La Distillerie J. Chatel propose depuis peu aux Réunionnais une boisson énergisante à base d’ingrédients 100% naturels. Lancée sur la Métropole en 2010, la marque est déjà présente dans les principales enseignes GMS et a su éveiller l’intérêt d’un grand nombre de consommateurs. Si bien que le lancement d’une deuxième référence est déjà programmé.

La polémique et le flou ont fait rage durant des années sur le marché des Energy drinks jugés «nocifs» pour la santé. Des millions de consommateurs sont à la recherche de la fonctionnalité ‘’Energy’’ mais rejettent les classiques à la composition chimique. Chamane s’impose comme une alternative saine et naturelle car ne contient ni colorants, ni conservateurs, ni taurine ou autres adjuvants artificiels !
Chamane est un produit à base d’ingrédients 100% Naturels, au bon goût de fruits rouges et grenade. Une bouteille de Chamane apporte 40% des AJR en vitamines et contient 320mg de caféine naturelle et 6% de jus de fruits, ainsi que de la guarana.
Grâce à une bouteille aluminium élancée, des couleurs vives et un graphisme naïf, Chamane nous transporte dans un univers décalé et propose une nouvelle approche de l’Energy Drink.
Chamane c’est l’énergie au naturel !

L’ESPRIT CHAMANE sur www.forcedelanature.com

Publié par Chatel le 06.10.2011 - Laisser un commentaire

Quand le Japon rend hommage au savoir-faire réunionnais

japon Les 15 et 16 juin 2011, Alain Chatel (dirigeant de la Distillerie Jean CHATEL), reçoit son client japonais M. Yasuharu WADA, président du groupe Dover Limited. Ce partenariat initié il y a près de 30 ans déjà est le témoignage du savoir-faire Réunionnais et de son potentiel à l’export. Cette visite vient renforcer les liens qui unissent les deux sociétés et laisse présager une intensification des échanges commerciaux dans les années à venir.

Créée en 1907 par Jean Chatel, la Distillerie a parcouru un long chemin depuis les premières Dames-Jeannes de punch et liqueurs. Grâce au savoir-faire familial unique transmis de génération en génération, la petite entreprise réunionnaise a su se maintenir sur le marché hyper concurrentiel des spiritueux et continue à faire face aux majors nationaux. Deux facteurs majeurs expliquent sa pérennité : sa formidable capacité d’innovation et son dynamisme.
Alain Chatel, gérant et maitre assembleur, a repris les rênes de l’établissement en 1981. Son objectif est alors clair, il souhaite développer la Distillerie par la diversification et l’ouverture. D’une part, le portefeuille produit s’étoffe, la production s’intensifie et l’entreprise se lance dans l’import pour compléter la production locale. D’autre part les créations de la Distillerie commencent à s’exporter un peu partout dans le monde avec plus ou moins de succès : Brésil, Argentine, France métropolitaine, Europe, Asie. Très tôt la Distillerie J. CHATEL signe un partenariat avec une entreprise japonaise, Dover Limited. Aujourd’hui le Japon est la première destination à l’export pour la DJC qui continue également à exporter vers la Métropole et plus sporadiquement en Europe (Italie, Allemagne, etc..). L’intensification du développement à l’export est un des principaux projets avec notamment très prochainement une ouverture sur Mayotte, Madagascar et l’Afrique du Sud.
Dover Limited est une société japonaise qui a été fondée en 1969 (Capital 100 000 000¥). Dirigée par M. Yasuharu WADA, son siège social est situé à Tokyo (Japon). Dover Limited commercialise une large gamme de spiritueux, brandies et liqueurs sur le marché japonais, soit environs 400 références. Aujourd’hui cinquante pour cent du portefeuille produit est fabriqué par les distilleries du groupe (Dover Distilleries Ltd, créé en 1978). L’autre moitié provient de l’importation.  Une grande partie des marchandises est destinée à un usage culinaire (pâtisseries, restaurants…). L’entreprise complète son offre avec le « Dover Pasteuriser 77 », produit destiné à la stérilisation et à la préservation des aliments, plébiscité par l’Expédition de Recherche Japonaise en Antarctique.
Dover Ltd pratique l’importation auprès d’une trentaine de fournisseurs, la plupart issus de l’Union Européenne. Depuis 1985, la Distillerie J. CHATEL fait partie de ces établissements triés sur le volet, répondant aux critères de qualité très stricts de l’entreprise japonaise.
Pour répondre aux attentes de Dover Ltd et aux besoins spécifiques du marché japonais, Alain Chatel crée VOLCAN en 1985 – une gamme exclusive de liqueurs aux fruits destinée essentiellement à la pâtisserie – et développe également sa production d’extrait de vanille, fabriqué exclusivement à partir de la vanille Bourbon de l’île de La Réunion. Les gousses de vanille préparées sont livrées à la Distillerie où débute un long processus, jusqu’à trois mois, pour l’obtention du précieux extrait. Alain Chatel perpétue l’utilisation d’un procédé de fabrication bien à lui, tenu secret, qui lui permet de préserver l’essence et la densité aromatique de la vanille.
Grâce notamment à la qualité de l’extrait de vanille fabriqué par la Distillerie J. CHATEL, le partenariat entre les deux entreprises prend un nouveau tournant en 2011 et les échanges s’intensifient. Les exportations ont été multipliées par quatre et la visite de M. Yasuharu WADA, président de Dover Limited, laisse entendre que les accords commerciaux entre les deux partenaires devraient encore se développer dans les années à venir.

Publié par Chatel le 15.06.2011 - Laisser un commentaire

Alain CHATEL créé les nouvelles tendances du cocktail à la Réunion

inedits1 Un savoir-faire incontestable et beaucoup d’audace : deux ingrédients incontournables de ces nouveaux punchs CHATEL.
Après avoir récemment revisité recettes et habillages de ses punchs traditionnels, Alain Chatel nous réservait encore une surprise. Et quelle surprise !
Il est allé cette fois-ci beaucoup plus loin en créant des punchs définitivement modernes avec des mélanges parfois très audacieux qui surfent sur des tendances très actuelles.
Ainsi parmi d’autres,  la violette, la rose, la cerise ou encore le pitaya sont mis à l’honneur dans ces quatre nouveaux punchs Les Inédits. 
A l’approche de l’été, CHATEL renouvelle complètement le genre et explore de nouveaux territoires
A seulement 15°, ces Inédits de CHATEL affichent un caractère incontestablement nouveau : chics et élégants, fleuri et légers, et bien sur très frais. Ils se dégustent sur de la glace, éventuellement rallongés d’un trait de Perrier.
Le punch est le cocktail réunionnais par excellence.
Alain CHATEL a souhaité le réinventer et innover dans de nouvelles saveurs pour éveiller la curiosité de son public et accrocher l’air du temps. Et c’est plutôt réussi !
Avec les Inédits on quitte complètement les sentiers battus du punch mono fruit traditionnel pour découvrir de nouvelles associations et de nouvelles sensations.
L’inspiration vient d’ici et d’ailleurs, les mariages sont plutôt inattendus, parfois assez osés. Alors s’agit-il vraiment de punch ?
Chacun se fera un avis, l’idée du créateur est de faire réagir !! Car lorsqu’Alain CHATEL crée du neuf, c’est toujours pour étonner, pour afficher son esprit avant-gardiste, pour faire bouger les lignes, éviter tout risque de monotonie.
Les Inédits de CHATEL sont des cocktails très modernes à l’image des aspirations actuelles des réunionnais et métissés à l’image de notre île. Leur recette est sans conservateurs. Tout comme les punchs traditionnels, les Inédits de CHATEL sont présentés dans la nouvelle bouteille gravée de la Distillerie. Une bouteille volontairement plus légère que la précédente, avec son épaisseur de verre réduite, qui contribue à une démarche de réduction des emballages entreprise par la Distillerie.
Les Inédits affichent haut et fort leur couleur locale et sont estampillés NOU LA Fé, la marque collective de la production réunionnaise, dès leur mise en marché.
A seulement 15°, Les Inédits sont des cocktails élégants, les plus légers proposés sur le marché. Ils sont ainsi destinés à une dégustation raisonnable, pour le plaisir de la découverte et la fierté de consommer local.
À la Réunion, l’esprit d’innovation existe depuis longtemps. Cette innovation est un facteur clé de succès pour une production réunionnaise bien à l’étroit sur son petit bout de caillou.
La Distillerie CHATEL est de ces entreprises qui ont toujours fait de la création un crédo, une véritable ligne de conduite. Face à une conjoncture économique morose, l’entreprise familiale réunionnaise déploie toutes ses armes pour faire face. Pas question de subir et de mettre en stand-by sa politique d’innovation et de communication. Et ces efforts sont récompensés par une croissance affichée en continu malgré la crise.
Il aura fallu près de deux ans de recherche à Alain CHATEL pour imaginer et créer ses nouvelles recettes inédites. Le point départ : une idée un peu folle d’ouvrir le punch aux fruits à de nouvelles composantes telles que fleurs ou légumes.  Parmi les nombreuses pistes explorées par Alain CHATEL, quatre auront été finalement retenues au terme des différentes phases de tests auprès de consommateurs et de non consommateurs de punch. Un ensemble chamarré qui ne manquera pas d’étonner.
Citronnelle Pitaya Concombre : le pitaya est le point de départ de cette recette. Nul ne peut ignorer l’attrait récent que suscite ce fruit auprès des Réunionnais et pourtant aucun punch ne l’avait encore mis à l’honneur. C’est chose faite. Alain CHATEL a affiné sa recette en y apportant la fraicheur du concombre et les notes acidulées de la citronnelle. Un mariage très gourmand !
Cerise Lavande. La cerise utilisée dans ce punch est la cerise bigarreau. Son acidité légère permet de balancer le côté très fleuri de la lavande. Il n’y a plus de limites !
Letchi Rose. La rose souligne parfaitement les notes florales du letchi réunionnais dans un juste équilibre entre le parfum et le goût. Vraiment étonnant !
Violette Menthe. Alain CHATEL a choisi une menthe surprenante, très légèrement piquante qui renforce toute la fraicheur et la légèreté de la violette. Un assemblage très frais et très tendance ! Futur star de l’été ?
Les Inédits sont très frais ! Légers, fleuris et fruités, ils affichent sans réserve leur côté chic. Les nouvelles sensations qu’ils procurent devraient étonner les Réunionnais et leur faire découvrir une toute nouvelle facette du punch, beaucoup moins conventionnelle et résolument plus actuelle.

Publié par Chatel le 09.12.2010 - Laisser un commentaire

EN 2010, Alain CHATEL revisite les standards du punch traditionnel de la Réunion

tradi
Il aura fallu 3 ans à Alain CHATEL, le Maître Assembleur et gérant de la société éponyme pour confectionner sa nouvelle gamme de punch traditionnel de l’île de la Réunion.
Soucieux de rendre l’expression la plus fidèle et la plus naturelle des fruits de notre île, ces nouvelles recettes sont plus fruitées, moins sucrées, moins alcoolisées et sans conservateur.
En 2010, la Distillerie Jean CHATEL reste le leader historique des punchs à la Réunion et renforce ses équipes pour poursuivre son développement.
Si la Distillerie Jean CHATEL a su maintenir sa position de leader après 100 années d’existence, c’est qu’elle a toujours mis un point d’honneur à être la locomotive du marché en matière d’innovation. Elle est à l’origine du CUBIPUNCH – une recette originale titrant 15° dans un format bag in box de trois litres – dernière révolution en date au rayon punch. Depuis, d’autres ont suivi la tendance là où CHATEL s’évertue à la créer.
C’est parce que la Distillerie J. CHATEL n’a de cesse d’innover qu’elle a lancé depuis trois ans déjà un chantier colossal sur ses punchs traditionnels. Alain CHATEL, Maître Assembleur et gérant de la société, conscient des nouvelles attentes des consommateurs en matière de naturalité et d’authenticité, a décidé de revisiter sa gamme emblématique de punch en bouteille. Le défi à relever était de taille : réussir à rendre à travers ses punchs une expression fidèle et naturelle des fruits réunionnais. Pour atteindre ce but, il lui aura fallu un long travail de recherche tant sur le choix et la qualité des fruits que sur leur préparation.
La Distillerie J. CHATEL présente ces produits dans un tout nouveau packaging (nouvelles étiquettes et bouteille gravée) et arbore un nouveau logo (rouge et or). Cette refonte de l’identité visuelle de la marque de punch permet d’afficher son origine, ses références à la Réunion et à son fondateur.
Pour soutenir son développement, la Distillerie J. CHATEL a vu ses effectifs augmenter, créant trois nouveaux emplois en 2010. Les services marketing et production se voient ainsi renforcés et devraient continuer à s’élargir d’ici les prochaines années.
Les projets abondent pour la Distillerie J. CHATEL. Elle va continuer à développer son activité de négoce dans les prochaines années, tout en renforçant son pôle de production locale sur la voie de l’innovation avec des ambitions à l’export. Dès décembre 2010, elle compte surprendre ses consommateurs avec quatre nouveaux punchs totalement inédits, à base de fruits et de fleurs. L’apéritif réunionnais va en voir de tous les goûts et de toutes les couleurs !

Publié par Chatel le 07.10.2010 - 1 commentaire

Concha y Toro devient le partenaire officiel de Manchester United

manu A Manchester, du 17 au 19 septembre, les responsables de CONCHA Y TORO ont rencontré le staff et les joueurs de l’équipe de football la plus célèbre au monde pour sceller le partenariat entre les deux marques.
La cérémonie a eu lieu à Old Stafford,  le stade qui a pour résidants les célèbres Diables Rouges. Le Directeur Technique, Sir Alex Ferguson, et le Directeur commercial de Manchester United, Richard Arnold, ont rencontré Don Alfonso Larrain, actionnaire de CONCHA Y TORO et le Directeur Marketing, Giancarlo Bianchetti, en présence des joueurs et des médias du monde entier.
Pendant un week end le Old Strafford a revêtu les couleurs du Chili, l’hymne national chilien interprété par les représentants de Manchester United a fait écho à la célébration du Bicentenaire du Chili.
L’événement s’est conclu par la rencontre de Premier League entre Manchester United et Liverpool, le dimanche 19 septembre au stade Old Strafford.
CONCHA Y TORO va faire profiter de ce partenariat à ses deux marques stratégiques présentes partout dans le monde et à la Réunion : Casillero del Diablo et Frontera
CASILLERO DEL DIABLO : Un vin de légende… N°1 dans sa catégorie, CASILLERO DEL DIABLO est la marque de vin chilien la plus connue au monde, elle est présente dans plus de 130 pays. Ces vins sont d’un excellent rapport qualité/prix et invite à la découverte grâce à la plus large gamme de CONCHA Y TORO (plus d’une douzaine de cépages différents) et une réserve privée qui propose notamment un excellent BRUT Chardonnay.
FRONTERA : Le Chili dans votre verre…  C’est la marque de vin chilien la plus vendue au monde, elle est présente dans plus de 100 pays. Le vin est élaboré à partir de vignes protégées par les quatre frontières naturelles du Chili (la Cordillère des Andes à l’est, le désert Atacama au nord, l’océan Pacifique à l’ouest et les immenses glaciers au sud). Ce sont des vins sur le fruit qui expriment chaque cépage à la perfection et offrent un excellent rapport qualité/prix.

Publié par Chatel le 20.09.2010 - Laisser un commentaire

Aides de l’Europe

L’opération intitulée :“Compensation des surcoûts de transports - intrants productifs 2015-2017” est cofinancée par l’UE, la Région et l’Etat

La distillerie J.CHATEL SARL bénéficie du soutien de l’Europe dans le cadre de la mesure 8.02 du FEDER
Descriptif :
Les surcoûts de transport dus tant à l’éloignement de ces régions qu’à la nécessité d’assurer la régularité de leur desserte constituent un handicap majeur à leur développement économique.
L’aide en faveur de la compensation des surcoûts a pour principal objectif la réduction du déficit d’accessibilité des Régions Ultra Périphériques (RUP) dû au grand éloignement, à la fragmentation et au relief de leur territoire. Les actions soutenues contribuent à soulager les entreprises des coûts supplémentaires imputables à l’éloignement.
Afin d’augmenter l’attractivité des productions des entreprise locales, il convient de relever le double défi en compensant :
• Les surcoûts occasionnés par les frais de transports liés à l’approvisionnement en matières premières ou produits semi-finis nécessaires aux activités de production.
• L’étroitesse du marché intérieur local entraînant une absence d’économies d’échelle.

Publié par Chatel le 27.08.2010 - Laisser un commentaire

Laisser un commentaire